La potence de levage sur fût

Potence de levage sur fût AMIO Levage

La potence de manutention sur fût ou à colonne

Elle est conçue pour manutentionner des charges dans une zone délimitée par la longueur du bras de la potence, appelée dans le vocabulaire du levage « La portée » et l’angle de rotation du bras. Cette potence possède son propre support appelé fût ou une colonne, peu importe le choix du terme,  c’est simplement un phénomène lié à la traduction.

 

 

Ce type d’équipement est très présent dans les usines, ateliers. Avant toute installation d’une potence sur fût, il est nécessaire de procéder à une étude préliminaire du support (sol béton) sur lequel elle sera posée, afin de vérifier sa bonne tenue.

 

 

La potence de levage à rotation manuelle  série « GBA »

Elle est disponible en standard dans les versions suivantes :

 

Ce profil ergonomique est adapté pour des capacités de charges de 63 à 1 000 kg et des bras de 2 à 7m et une hauteur hors tout de 3 à 6m selon la capacité de charge.

 

Le bras est réalisé en profil creux et à l’aide d’une tôle  pliée, dans lequel circule le chariot porte palan.

 

Le bras de la potence est pourvu d’un ou deux tirants en fonction de la longueur du bras et de la capacité de charge de la potence. Ce ou ces tirants ont pour origine le montant tubulaire de l’axe de rotation et le dessus du profil du bras, ceci permet de soutenir le bras.

 

Cette version de potence de levage sur fût se caractérise par une grande facilité de manutention, due à la faible inertie conséquente à la fois au poids réduit du bras et la forme ergonomique du profil constituant le bras.

 

Pour assurer le mouvement de translation, le bras de la potence sur fût possède  un chariot spécial « Canal », qui permet de déplacer la charge par poussée manuelle avec une fluidité maximale.

 

La flèche surélevée formant un « T » est adaptée pour des capacités de charges de 63 à 2 000 kg et des bras de 2 à 5m et une hauteur hors tout de 3 à 6m selon la capacité de charge.

 

Le bras est réalisé en profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil.

 

La poutre est autoporteuse en porte à faux (inversé),  cela veut dire qu’elle ne possède pas de tirant de soutien, elle est directement solidaire de la structure par des renforts du montant tubulaire de rotation.

 

Cette version de potence de levage permet l’utilisation optimale de l’espace disponible en hauteur du fait de l’absence des tirants, ce qui permet d’exploiter au maximum la course  du crochet.

 

La translation sur ce type de potence de levage, peut être réalisée à l’aide d’un chariot à poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne.

 

La flèche triangulée « H » pour des capacités de 125 à 2 000 kg et des bras de 4 à 8 m et une hauteur hors tout de 3,5 à 6 m selon la capacité de charge.

 

Le bras est réalisé en profil normalisé en forme de « H » sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil.

 

Un ou deux tirants soutiennent le profil de la potence de levage et ils sont reliés au montant tubulaire de rotation.

 

Cette version permet de lever des charges supérieures aux deux autres séries de potences « C » et « T ».

 

La translation sur ce type de potence de levage sur fût, peut être réalisée à l’aide d’un chariot à poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne.

 

 

La potence de levage avec bras articulés et rotation manuelle série « CBB »

Potence de manutention sur fût AMIO Levage

 

 

La potence de levage avec bras motorisé série « CBE »

Potence de levage CBE AMIO-Levage

 

La flèche surélevée formant un « T » est adaptée pour des capacités de charges de 500 kg à 2 000 kg et des bras de 3 à 6m. Le bras est réalisé en profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil.

 

La poutre est autoporteuse en porte à faux (inversé),  cela veut dire qu’elle ne possède pas de tirant de soutien, elle est directement solidaire à la structure par des renforts du montant tubulaire de rotation.

 

Cette version de potence de levage permet l’utilisation optimale de l’espace disponible en hauteur, du fait de l’absence des tirants, ce qui permet d’exploiter au maximum la course  du crochet.

 

La translation sur ce type de potences de levage murale, peut être réalisée à l’aide de chariot par poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne.

 

La flèche triangulée « H » convient pour des capacités de 250 kg à 2 000 kg avec des bras de 4 à 8 m. Le bras est réalisé en profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil.

 

Un ou deux tirants soutiennent le profil de la potence de levage et ils sont reliés au montant tubulaire de rotation.

 

Cette version permet de lever des charges supérieures à la série « T ».

 

La translation, sur ce type de potences de levage murale, peut être réalisée à l’aide de chariot par poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne.

 

Catalogue-potence-de-levage